Orangina, le nouveau remède miracle absurde

Depuis quelques jours les sujets d’actualité pub ne manquent pas: conséquences du scandale autour des bleus avec certaines marques partenaires de l’Équipe de France qui décident de retirer leurs spots TV, arrivée des campagnes de publicité pour promouvoir les sites Internet de paris en ligne dont certaines sont fabuleusement réussies notamment celle du PMU, le festival de pub avec les Cannes Lions ou encore la fausse rumeur sur l’étiquetage des pots de Nutella (certainement alimentée par la marque elle-même)…

Mais en ce moment la campagne de communication qui m’interpelle le plus est celle d’Orangina, concoctée par Fred&Farid. La première diffusion montre une maman  antilope servant à ses enfants (humains!?) de l’Orangina dans leur bol de céréales. Mais le plus surprenant arrive quand la boisson prend en charge l’hygiène intime d’un panda… Et on se retrouve avec  une saga de 8 ou 9 spots tous  plus absurdes les uns que les autres. Vous avez compris quelque chose vous?!

Les parodies de pub à l’intérieur d’une pub on connaissait déjà. La toute première est peut-être le Fast-Huitre et le Rapid’Asperge de BDDP en 1997. Innovant, mais qui se souvient que cette campagne faisait la promotion de la Collective du Sucre…?
Cependant certaines parodies permettent à la marque de s’imposer et de rester dans l’esprit des consommateurs comme celle de Eram et sa ménagère ou plus récemment la Renault Twingo rouge de Publicis Dialog.
C’est au tour d’Orangina de jouer avec la parodie. Une recette assez détonante: prenez les nouvelles égéries de la marque, des animaux de la jungle sans oublier de déguiser les femelles en pin-up et mettez-les dans des situations de la vie quotidienne. Ainsi la boisson proclamée naturelle (ah bin oui c’est pour ça qu’il y a des animaux) devient une lessive, un produit pour le sol et même un détergent pour la voiture. Et la boisson soigne l’acné, nettoie le sol ou la voiture et désodorise vos aisselles. Le bénéfice produit est même annoncé: selon le personnage en scène il sera doux et parfumé ou rendra le poil soyeux et brillant.
Tout ça pour expliquer qu’Orangina est un « remède miracle à tous les tracas de la vie quotidienne ». N’y-t-il pas un sérieux problème? Où est le rapport? Aaahhhh c’est justement ça l’astuce, c’est le côté décalé. Malheureusement je ne marche pas. Déjà, l’histoire des antilopes pin-up faisant la promo d’une boisson gazeuse naturelle c’était assez dénué de sens. Mais le mélange de deux univers opposés (la nature et la maison) et la promotion d’une boisson annoncée naturelle qui est utilisée comme détergeant… non je ne comprends pas. On aurait au moins pu se régaler avec de belles images mais même pas. Et vos enfants, ils ont rit?
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone