Optic-2000_Yann-Arthus-Bertrand

Optic 2000, une nouvelle vision pas très nette

Nouvelle égérie pour Optic 2000! Après Johnny Hallyday et son cri rauque,  Yann Arthus-Bertrand et ses valeurs citoyennes et universelles… un grand saut dans l’espace n’est-ce pas? Après 6 semaines d’absence (un record,  certains d’entre vous connaissent la jolie raison de ce silence!),  la nouvelle campagne de pub d’Optic 2000 valait bien une réaction de ma part!

Après dix années années de communication autour de la mode,  Optic 2000 adopte un virage à 360° en choisissant de se recentrer  autour de six valeurs: citoyenneté, solidarité, mode, innovation, professionnalisme et proximité.  Johnny n’était effectivement plus le bon ambassadeur de l’enseigne!

Une campagne mass-media

Pour communiquer sur ses nouvelles valeurs, Optic 2000 aura investi 4,5 millions d’euros dans une campagne radio, presse, affichage et TV. Pour cela, Johnny a été remplacé par Yann Arthus-Bertrand, « héros-star » connu du grand public pour ses actions en faveur de l’environnement (photographe et réalisateur, fondateur de l’association GoodPlanet), et d’autres personnalités engagées devraient apparaître dans les déclinaisons de cette campagne dont nous ne découvrons que le premier épisode.


6 messages, 5 de trop?

L’objet de cette campagne est de faire la promotion de la nouvelle collection Optic 2000 « Mode in France ». Le problème est que le message n’est pas clair du tout. Il suffit de jeter un seul coup d’oeil à l’affiche sur laquelle on peut lire de haut en bas: « Optic 2000 soutient la Fondation GoodPlanet Yann Arthus Bertrand / Optic 2000 Une nouvelle vision de la vie / Un regard plus généreux, plus humaniste / Optic 2000, avec sa nouvelle collection Mode in France contribue à soutenir les emplois en France / A partir de 99€ la monture seule / 1€ par monture reversé à AFM Téléthon ».

Pas moins de 6 messages différents!  Pourquoi ne pas se cantonner à un seul message, quitte à communiquer sur chacun des autres arguments sur chaque déclinaison de la campagne? Il suffisait ensuite de rajouter l’adresse du site Internet www.vision-solidaire.optic2000.com pour retrouver les différentes actions de la marque.

Des actions floues et disséminées

Ces actions, justement, quelles sont-elles? Ça n’est pas très clair encore une fois, et leur nombre n’arrange rien.

– Une collection de lunettes Mode in France… mais les informations sur la page web sont très légères: « L’enseigne dispose d’un outil de production à Clamart, en région parisienne et permet de maintenir près de 600 emplois dans le Jura et chez les verriers en France. »

– Un partenariat avec l’AFM Téléthon. Pour chaque monture vendue, un euro est reversé à la recherche. J’avoue ne pas avoir bien compris ce qui est raconté dans l’onglet AFM Téléthon!

– Et encore d’autres actions dans la recherche avec plusieurs mécénats ainsi que la création de la fondation Groupe Optic 2000. Mais encore une fois je n’ai pas réussi à débroussailler les différentes infos.

Comme sur la communication de son message, Optic 2000 s’éparpille et on ne s’y retrouve pas. Pour clarifier tout ça, il aurait été bien de se contenter de deux ou trois actions bien menées et bien maîtrisées.

Un nouveau positionnement, une nouvelle égérie, un nouveau message… greenwashing?

Ce changement de ton radical ressemble à de l’opportunisme. Était il nécessaire de faire appel à Yann Arthus-Bertrand pour apparaître dans le spot TV et sur les affiches? Et surtout, était-il nécessaire de centrer toute la com’ sur lui (on croirait à de la promo pour la fondation Goodplanet, et non pour des lunettes)? Si la marque souhaitait réellement opérer un changement de stratégie, sa façon de le faire n’est certainement pas la meilleure. Un peu plus de douceur et de nuance auraient été appréciée, surtout pour un distributeur de lunettes dont le coeur de métier ne touche pas à l’environnement: c’est quoi le schmilblick entre les lunettes et notre ami Yann?

Les personnes qui ont conçu la campagne publicitaire de Optic 2000 (en l’occurrence l’agence Business) montrent là qu’ils n’ont rien compris aux principes de la communication responsable (communication tout court?), toutes les erreurs sont là:

– campagne de masse

– message flou et brouillé (le comble pour un professionnel de la lunetterie…)

– images de verdure, de nature trop présentes

– disproportion de l’argument Label Origine France Garantie (16 références parmi 1700… )

– quid du lien avec la campagne publicitaire fin 2012 qui prônait la proximité et l’innovation? > Lire l’article

Bref, deux grands défauts à cette campagne: du fouillis et un manque d’humilité. La nouvelle vision de la vie d’Optic 2000 n’est pas encore au point!

 

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone