WWF-hongrie-avec-un-seul-flyer

La campagne prospectus la plus verte du monde

Une campagne de communication responsable qui ne génère aucun déchet ça n’existe pas, on est tous d’accord? Si vous savez faire laissez-moi votre numéro il faut qu’on se rencontre! L’objectif d’une campagne de communication responsable est de tendre vers le mieux, c’est d’ailleurs pourquoi chacun jugera différemment le degré de responsabilité de la campagne dite et que de longs débats peuvent naître (…).  En Hongrie, l’agence  Akció 360 et le WWF ont réalisé une campagne qui tend vers ce fameux mieux en imprimant un seul et unique prospectus.

Mais pour obtenir des résultats à la hauteur vous vous doutez bien qu’il y a un truc. Pour que ça fonctionne il vous faut:
– 2 pandas
– 1 escalator double sens (entendez par là pas d’escalator qui monte sans son congénère qui descend)
– 1 prospectus doté d’un message simple
– 1 caméra
– 1 bon réseau pour que la vidéo fasse le buzz
Pour le réseau, c’est facile, le WWF est mondialement connu (apprenez que ça ne sert à rien de faire une petite vidéo virale si on s’appelle Trucmuche, un buzz qui fonctionne n’est jamais un « vrai buzz », il est toujours savamment orchestré et pour que les instruments jouent le jeu il faut jouer dans la cour des grands). La caméra, le prospectus, ça devrait aller. Les escalators, c’est dans les centres commerciaux qu’on en trouve le plus. Quant aux pandas c’est plus complexe. Mais l’agence a eu la géniale idée de recruter des volontaires déguisés en pandas (plus sécure que des vrais animaux).
Une fois que l’on a réuni tous ces éléments, voici ce qu’il se passe:
Un des pandas se situe en bas de l’escalator et donne le tract à  un passant qui s’apprête à monter. Attention, le prospectus doit être conçu de façon à ce que le message se lise rapidement, en 1 minute maxi pour que la personne ai compris le message quand elle arrive en haut des escalators. Et vous l’aurez deviné, en haut se trouve le deuxième panda qui récupère le flyer et le donne à une personne qui descend, le premier panda récupère alors le flyer et ça continue comme ça jusqu’à ce que le prospectus ne ressemble plus à rien.
Puis la vidéo est balancée (si vous m’avez bien lue c’est un peu plus complexe que ça) sur le web, et hop quasiment 290 000 personnes touchées par la campagne en 2 semaines.

Le principe est très sympa, et colle assez bien avec le message (un appel aux dons pour le WWF qui propose de faire un don correspondant à 1% du montant de ses impôts) mais si ça a marché c’est parce que c’est la première en son genre. Inutile de copier, va falloir trouver une autre idée!

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone