L’épée en plastique du poker

Le site de poker online Winamax, détenu par Patriiiiiick Bruel, Marc Simoncini (Meetic), Alexandre Roos et Christophe Schaming (co-fondateurs du défunt Caramail), lance sa première campagne télévisée sur les chaînes françaises pour promouvoir sa plateforme française. La société anglaise a été une des premières à décrocher l’agrément auprès de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), un peu avant le leader mondial PokerStar. Les joueurs, amateurs, passionnés ou pros vous rappelleront que sur Winamax ils ne sont pas de simples pseudos: ils progressent, échangent et partagent au sein de la communauté « l’esprit poker » celui de la stratégie, de la compétition et de la convivialité. Des valeurs que l’on retrouve très bien dans cette première campagne.

Créé en 1999, Winamax proposait des paris sportifs avant de se consacrer exclusivement au poker. La room affiche aujourd’hui ses ambitions: devenir leader du poker en ligne en France  sur la base de trois valeurs: échange, progression et responsabilité.
Le message, comme je vous le disais, passe clairement dans cette campagne TV relayée sur la toile avec des bannières pub et de nombreux « take over ». Signée par l’agence DDB, c’est un véritable chef d’œuvre. Tout y est: filmé à la Tarantino, un ton décalé, de belles images, et bien sûr Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick qui explique la chute : « le plus important au poker, ce ne sont pas les cartes mais ce que vous en faites« .
D’ailleurs l’Arjel a également entamé une campagne de communication pour avertir les joueurs des éventuelles arnaques des salles de poker en ligne non agréées. Là aussi, le message est très clair: « Si vous ne voulez pas perdre de l’argent dans des arnaques éventuelles… Jouez dans des salles de poker, et misez sur vos sports ou chevaux préférés sur des sites agréés ARJEL« . Publicis Consultants, à l’origine de cette campagne, a créé 3 sites (megacotesbidons.com, onvateplumer.com, et tuvastoutperdre.com) reprenant chacun des arnaques grossières que l’on peut rencontrer dans les jeux de hasard. Laissons de côté le débat sur la cohérence de faire rentrer le poker dans les activités de jeux de hasard (ainsi que la réalisation des vidéos!) et arrêtons-nous seulement sur le message que j’ai du mal à approuver: il fait penser que tous les sites de poker en ligne peuvent nous arnaquer, sauf bien sûr ceux qui ont obtenu la licence.

Pour en savoir plus sur la légalisation des site de Poker en France: Les sites de poker au banc d’essai, dans le Figaro.

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone