La pub s’enfoote

Ce matin elle fait la une de tous les journaux, tous les médias: THE coupe du monde de football. Vous vous fichez royalement du football, comme moi, ou vous détestez  carrément ça? Il va falloir serrer les dents et patienter gentiment que l’équipe de France ai perdu ses matches  car il est malheureusement impossible de passer à côté de ce phénomène planétaire: Google a même changé son logo qui devient « Gooooal lorsqu’on tape « coupe du monde 2010″.  Vous me direz, si on s’en fout, on n’ira pas taper ces mots là. Mais tout autour de nous le monde n’est devenu que foot: vous achetez une tv? Vous serez remboursé si l’équipe de France se qualifie ou gagne, selon les offres. L’ouverture des paris et jeux en ligne au même moment  n’arrange pas les choses. J’aurai préféré ne pas en parler, puisque cet événement ne me fait ni chaud ni froid mais je dois avouer que je suis tentée, les agences redoublant de créativité pour l’occasion. Alors j’ai finalement élaboré une stratégie: j’en parle aujourd’hui, comme ça j’en suis débarrassée une bonne fois pour toute.
Les marques de sport profitent de l’événement, comme chaque année, pour mettre en avant leurs nouveaux produits. Mais le monde du sport n’est pas le seul à surfer sur la vague Certains, estimant (souvent à juste titre) qu’ils partagent les mêmes valeurs que le sport s’emparent de cette opportunité pour renforcer leur positionnement.
Google s’y est mis aussi avec le changement de sa pagination qui devient Goaaaaaaaal sur la requête World Cup.
On a même vu Pizza Hut Irlande qui va distribuer des pizzas gratuites pour chaque but encaissé par la France (les irlandais ayant été éliminés par la France suite à une main de Thierry Henry sur le but).
Les « must have »:
– Nike
Campagne intitulée « Write the future » (spot tv décliné en affichage). Le principe est de mêler exploits sportifs et conséquences fantasmées tandis que le message est, en gros, que l’action d’un seul homme a des conséquences sur la vie de millions d’autre (décryptage du storytelling sur le blog Story Playing)
Réalisé par Alejandro Gonzalez Inarrituet (Babel et 21 Grammes) avec les meilleurs joueurs de la planète tels que Didier Drogba, Fabio Cannavaro, Franck Ribéry, Wayne Rooney, Cristiano Ronaldo
– Adidas (partenaire des Bleus)
La campagne « The Quest » (La conquête) transforme la coupe du monde en quête avec un « joueur-héros » par équipe.
Les partenaires:
– GDF Suez (partenaire de la Fédération Française de Football depuis 2006)
La campagne « L’énergie des bleus » signée Saatich&Saatchi comprend des spots télévisés, de la presse et du web avec un site Internet spécialement dédié au football.
Le film TV raconte à travers la fabrication et le cycle de vie d’un maillot de l’équipe de France, la contribution des différents métiers de GDF Suez (gaz naturel, électricité, services à l’énergie, eau et propreté) à l’aventure des Bleus, le tout sous la chanson « Blue velvet » interprétée par Bobby Vinton. Le groupe entend montrer que la fourniture de ces services essentiels à la vie apportent un soutien technique efficace « aux côtés » des joueurs. Pas sûr que le message passe!
– Le Crédit Agricole (partenaire historique de la FFF et a obtenu un contrat de 2010 à 2014)
Une campagne intitulée « On a tous un Côté Bleu » avec la refonte du site Interne dédié et surtout un jeu concours qui consiste à faire des pronostics et dans lequel peut également y former sa composition idéale, visualiser l’actuelle, consulter l’actualité des matches. Le dispositif est complété par des applications sur Facebook et Iphone ainsi que par des blogueurs chargés de relayer la campagne.
Dans le spot TV les joueurs de l’Équipe de France de Football endossent le rôle d’anges gardiens, tels des conseillers bancaires. Pas crédible ni drôle, mais les créatifs ont réussi à trouver un lien entre la banque et le foot, ce qui n’était pas gagné d’avance!

– Toyota (partenaire de l’Equipe de France depuis 2003)
Toyota renouvelle son opération d’image de marque auprès du public français en lançant une nouvelle série limitée (2 500 exemplaires) « Les Bleus ». Un sport TV sympathique, qui rapelle un petit peu le spot de la coupe du monde 2006 .

Les opportunistes:

Whiskas
Dans la bataille des catfood,  Whiskas a su décodé les comportements des chats au quotidien, et sait ainsi plus que tout autre concurrent mettre ainsi en scène  la relation amitié entre les maîtres et leurs chats. La marque  profite de la coupe du monde pour rediffuser un spot TV imaginé par TBWA: je n’aime ni les chats ni le foot (pour ne pas dire que ce sont mes pires cauchemars) et pourtant la scène avec le chat posé devant l’écran de télé me fait fondre… Pari largement réussi!



– Axe

Comme à son habitude la marque Axe se démarque par ses publicités audacieuses et « caliente ». A l’occasion de la coupe du monde, le déodorant le plus sexy du monde prend le parti des femmes abandonnées par leurs compagnons lors des matches.
3 prints montrent ainsi des jeunes femmes en demande de câlins, qui tentent de dissuader les footeux de les délaisser.
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone