Société Générale prix pinochio

Prix pinocchio 2011, les gagnants 2011 sont…

Vinci, la Société Générale, Tereos et Total sont les grands gagnants des prix Pinocchio  qui récompensent chaque année les plus gros menteurs en matière de développement durable.
13  017 internautes ont voté soit environ 400 de plus que l’année dernière. Pour rappel, les prix Pinocchio, organisés par la fédération Les Amis de la Terre, ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment.

 

Catégorie « Plus vert que vert »
Ce prix est celui du plus grand faiseur de greenwashing. Vinci, en compétition contre Véolia Eau et l’Observatoire du Hors-Media, l’emporte grâce au cahier des charges de la construction de son futur aéroport Notre-Dame-Des-Landes (près de Nantes, ouverture prévue pour 2017) peinturluré de vert: création d’un observatoire agricole qui aura pour mission l’élaboration d’un document témoin sur l’histoire du site, création d’une ferme de démonstration en face des parkings pour les voyageurs, création d’une AMAP pour garantir aux agriculteurs locaux qu’ils pourront vendre leurs produits dans les restaurants et les boutiques de l’aérogare.
Que d’imagination pour tenter de faire oublier aux riverains et citoyens que la construction de cet aéroport va entraîner une grande perte de biodiversité et le bétonnage de près de 2 000 hectares de terres agricoles fertiles!

Edit du 26 Novembre: pour mieux comprendre le débat entre Vinci et le monde agricole lisez l’article de Novethic Notre Dame des Landes: Vinci accusé de greenwashing.

Catégorie « Une pour tous, tous pour moi ! »
Tereos (entreprise sucrière française) gagne le prrix décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus agressive en terme d’appropriation et de surexploitation des ressources naturelles avec son programme d’agrocarburants au Mozambique. La culture d’agrocarburants utilise les terres arables pour nourrir les voitures d’Européens au lieu de nourrir les populations locales, dont le seuil de pauvreté atteint 70%.
Plus d’info ici
« Un contrat de 100 000 hectares de terres fertiles a été attribué à Tereos pour une durée de 25 ans, avec une possibilité d’extension de 15 000 hectares, et dans des conditions fiscales très avantageuses. L’entreprise dégage ainsi des profits mirobolants alors que la population meurt de faim ». Suite à sa nomination aux Prix pinocchio, Tereos a contesté les faits. Le groupe agro-industriel a du oublié que par sa filiale brésilienne Guarani, il détient 75 % du capital de la sucrerie Sena implantée au Mozambique qui y  produit des agrocarburants et réalise ainsi 194 millions d’€ de profit.

Le film italien « Birdwatchers » évoque bien la situation des Indiens guarani-kaiowá au Brésil dont les terres sont détruites pour faire place à la production de biocarburants:

Sime Darby, la filiale européenne du géant mondial malaisien de l’huile de palme concourait également dans cette catégorie. La firme souhaite ouvrir une usine dans le Sud de la France, à Port-la-Nouvelle (dans l’Aude, près de chez moi) pour alimenter le marché européen en huile de palme. ..  certifiée  » durable »! Vous l’avez deviné, c’est pour eux que j’ai voté!

 

Catégorie « Mains sales, poches pleines »
La Société Générale est l’heureuse gagnante de cette catégorie  pour son rôle dans le financement de l’énergie nucléaire.  La banque à « l’esprit d’équipe » est en effet le coordinateur du consortium de banques privées à l’origine d’un financement de 1,1 milliard d’€ pour la construction du réacteur nucléaire Angra 3 au Brésil, dont les conditions de sécurité semblent peu intéresser les banques.

 

Prix d’honneur
Un prix Pinocchio d’honneur a été remis à Total « pour l’ensemble de son action », qu’il s’agisse de l’extraction de sables bitumineux au Canada, de pétrole au Nigeria ou le permis d’exploitation de gaz de schiste que l’entreprise vient de décrocher aux Etats-Unis. 

« Malgré les nombreux avertissements de la société civile, Total poursuit dans la voie des énergies fossiles néfastes pour l’environnement et la santé », remarque Romain Porcheron.

Liste des nominés
Article sur ecologie.blog.lemonde.fr, lire les commentaires!

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone