Mémoire

Je réfléchis aux enjeux du marketing et de la communication responsables depuis quelques années, et mon mémoire de fin d’études m’a permis de coucher sur le papier toutes mes réflexions. Malheureusement la vie d’étudiante est terminée et je n’ai plus l’occasion de faire partager mes pensées et mes interrogations dans des devoirs ou des débats! Com&Greenwashing est en quelque sorte la continuité de ce mémoire,  tel un exutoire!

Dans ce mémoire, « De la nécessité pour une marque d’intégrer un marketing responsable – Théorie et pratique », je tente de répondre à deux questions:
– Le développement durable, mode ou modèle ?
– Le marketing responsable, coût ou investissement ?

Focus :
Le « green » est un effet de mode incontestable, mais c’est un phénomène qui ne peut être durable en entreprise que si celle-ci y trouve un intérêt commercial ou si la pression réglementaire devient trop forte. De plus il faut souligner que le développement durable n’est pas une « tendance sociétale » parmi tant d’autres, ni un axe de communication profitable que l’on peut plaquer sur un produit ou service qui n’en aurait pas la légitimité. Il ne doit pas correspondre à une politique de communication seule mais à un réel engagement de la part des entreprises dans toutes ces fonctions, qui ne peut se faire que sur le long terme.  Enfin, il existe des freins «techniques» à cet engagement : un manque d’outils, de méthodes et d’experts dédiés dans ce secteur permettant un accompagnement et une mise en oeuvre aussi efficaces que dans d’autres secteurs. Finalement le marketing responsable reste encore très souvent un moyen, et il s’agit maintenant pour les entreprises de se donner les outils pour qu’il ne soit plus un moyen mais une réelle finalité.