Des giboulées de mars pour le greenwashing

« On veut du green green green green green green washing, C’est nous les as, les pinnochios du marketing… »
Le premier extrait du futur album de Tryo (sortie prévue fin Août) rend hommage au Greenwashing.

Le concept de greenwashing semble s’expatrier de la sphère des « écolos » et des communicants concernés par le problème. Preuve non pas avec ce titre puisque Tryo est un groupe engagé (bien que la chanson risque de faire un gros succès commercial auprès du grand public), mais avec des articles ou émissions qui commencent à parsemer la sphère des mass-médias.

D’abord dans Le Monde daté du 09 mars 2012, avec un article (intitulé Les consommateur ne sont plus dupes de la publicité verte) rédigé suite à la décision de la Cours d’Appel de Paris qui a mis en examen General Motors France pour pratique commerciale trompeuse (campagne publicitaire de 2007 pour la Saab 9-3 BioPower avec l’accroche Objet Vert Non Identifié). On y retrouve Les amis de la Terre et leur Prix Pinocchio, Sébastien Vray de l’OIP (Observatoire Indépendant de la Publicité) et d’autres associations qui contestent le greenwashing et qui commencent à obtenir gain de cause devant la justice.

Quelques jours après c’était au tour de France Inter de plancher sur le greenwashing dans l’Emission Service Public où l’on pouvait retrouver Yonnel Poivre-Le Lohé (Consultant en communication responsable) et Jacques Olivier Barthes (Directeur de la communication WWF France et porte-parole de l’OIP). Podcaster l’émission Le Business du vert (lire également les commentaires!)

La veille de l’émission, le site participatif de Les Echos (Le Cercle Les Echos) publiait un article de Constant Calvo (Directeur associé du Cabinet Adhere-RH) où l’on parlait greenwashing mais aussi communication responsable: ADN, RSE et Communication Responsable

Quant aux magazines spécialisés dans la publicité, ils ont relayé les actualités de l’Association pour une communication plus responsable dont l’AG se tenait le 26 Mars.

Le 29 mars Stratégies consacrait un article intitulé « Vers une publicité plus responsable » et dans lequel il est question d’irréductibles publicitaires, de think tank et de Haut Conseil de la communication.

 

Ecouter Greenwashing de Tryo

Articles similaires:

Saga E.Leclerc: le logo "Approuvé conso responsable"
Global 100, classement 2012
Webrevue #05 Spéciale UECDD

2 Commentaires

  1. Yonnel dit :

    Bien vu ! La tendance est nette. Ce serait une bien bonne nouvelle si le grand public venait à s’intéresser au greenwashing, un sujet d’une importance politique assez sous-estimée (mais n’est-on pas dans un pays où la transition écologique est un thème quasi-oublié de la campagne présidentielle en cours ?). Et tant qu’à faire, ce serait bien aussi que l’on se rende compte qu’il y a des professionnels qui explorent d’autres voies…

    L’article du Monde semble introuvable online. Tu aurais une idée de la façon d’y accéder ?

    PS : oui je l’avoue, je fais de la communication resposnable. D’ailleurs, on ne parle pas encore assez de resposnabilité :)

  2. Céline dit :

    Il faut dire que l’actualité a pas mal aidé avec General Motors… et si les candidats à la présidentielle comprenaient que les armes pour combattre la crise économique sont les mêmes que celles de la crise écologique alors on parlerait peut-être plus de ce genre de sujet et surtout, cette campagne m’interpellerait un peu plus.
    Oui, j’ai bien une idée pour l’article du Monde… je fais une petite photocopie et je te l’envoie :)
    Quant à la communication resposnable je corrige ça, même si le concept est à méditer.

Laisser un commentaire