innoverencommunicationresponsable

La communication responsable, moins timide?

Le cercle des communicants s’intéressant à la communication responsable s’élargirait-il -un peu- ? Après le greenwashing (lire l’article), c’est au tour de la communication responsable de se faire un peu plus présente pendant la semaine du développement durable et tout le mois d’avril.

On voit depuis quelques semaines que le sujet de la communication responsable se faufile dans des portails d’information, des baromètres, des conférences, des formations… et même au Ministère du DD (enfin presque)!

Reste à voir de quelle façon!

La communication responsable s’infiltre au Ministère du Développement Durable

Le cabinet Des enjeux et des Hommes a conçu un film de sensibilisation à la communication responsable pour l’IFORE, l’Institut de formation de l’environnement du Ministère du Développement Durable.

Le film est découpé en 3 parties bien distinctes:  la responsabilité des messages, l’écoconception des supports print, web et événementiel, et la gouvernance à mettre en place au sein de son organisation pour faire évoluer les pratiques professionnelles sur ces aspects.


Innover en communication responsable par developpement-durable

Même si l’intitulé« Innover en communication responsable » me semble quelque peu excessif, le contenu de cette vidéo explique très bien et de façon simple ce qu’est la communication responsable et comment la mettre en pratique. En 10minutes, il y a ce qu’il faut, où il faut et comme il faut. De plus, comme l’explique Agnès Rambaud-Paquin sur le blog Adwiser les exemples de bonnes pratiques et les témoignages (bien que certains n’apportent pas grand chose) en font un outil positif et inspirant. Enfin, cette vidéo permettra  d’ouvrir le dialogue avec des publics néophytes ou même réticents.

La communication responsable intégrée au baromètre Communication d’entreprise de l’UDA

Le 7ème baromètre sur la communication d’entreprise de l’UDA-Harris Interactive comporte une partie sur la communication responsable plutôt intéressante. 9 items y sont étudiés: présence d’une démarche RSE /d’une communication responsable, pratiques de la communication responsable/ d’éco-conception, thèmes/bénéfices/freins et formalisation de la communication responsable ou encore recours à des prestataires.

Le communiqué identifie la communication responsable même comme un paramètre incontournable, cependant à y regarder de plus près quelque chose cloche! Un seul exemple: à la question « Votre communication corporate inclue-t-elle une démarche de communication responsable? », 88% des entreprises engagées dans une démarche RSE/DD répondent par l’affirmative, pourtant 59% seulement l’intègrent dans leurs pratiques et leurs contenus. Mais alors, qu’est-ce qu’une communication responsable pour les 41% autres? Il y a donc encore un problème de définition… ou d’ego!

Les résultats mériteraient de s’y attarder plus longuement, peut-être un certain Yonnel y a déjà travaillé?!

> Télécharger le Baromètre_Communication_Entreprise_2013 (la synthèse du zoom sur la communication responsable est à lire p8)

La communication responsable s’invite dans Le Cercle Les Echos

Une tribune libre publiée dans Le Cercle Les Echos (site participatif des Echos) a pas mal circulé ces dernières semaines: Les bonnes pratiques de la communication responsable aujourd’hui. L’article en lui même  reste très général et incomplet (veiller à choisir un imprimeur labellisé « Imprim’Vert » pourquoi pas… mais ça ne va pas chercher bien loin) et parait désuet. Il ressemble vaguement à la conclusion de mon mémoire qui date de plus de 4 ans maintenant. Les acteurs de l’Association pour une communication plus responsable ou encore l’Observatoire Indépendant de la Publicité ne sont même pas mentionnés. Mais cet article a été publié sur un portail d’information lu par un large public, on ne va donc pas cracher dessus.

(Sur l’Express, article plus complet -et plus actuel-  de Mathieu Janich: Le greenwashing n’est plus ce qu’il était)

La communication responsable, on en parle à Paris comme en province

Le début d’année a été bien rempli pour la communication responsable avec des ateliers, débats et conférences. Les Journées Agences Portes Ouvertes ont également permis aux agences engagées (notamment Sidièse, Aggelos et Inoxia) d’organiser d’organiser des échanges avec des experts, étudiants et autres.

Les prochains événements à noter:

– les 7e Awards de la Communication Fair Business en région parisienne, lundi 15 avril. Les équipes d’Aressy, agence organisatrice des prix de la communication Fair Business, constatent plusieurs choses intéressantes: d’abord, les annonceurs sont plus hésitants à participer par peur d’être accusés de greenwashing. Ensuite, les thèmes des campagnes de publicité sont variés. Enfin, le nombre de campagnes rejetées par le jury est très faible, et les candidats éliminés sont de plus en plus demandeurs des raisons de leur rejet, un signe de leur intérêt et envie de progresser. Que du positif!

– la 1ère édition de la Change Communication Conference à Toulouse – De l’intention à l’action, lundi 15 avril également > Télécharger le programme

– le 8e apéro DD de l’AACC avec pour thématique « Nos pubs face au jury », mardi 16 avril à Paris. La présidense du Jury de Déontonlogie publciitaire interviendra pour discuter notamment des principes de l’auto-régulation.

Impossible de ne pas vous rappeler la 11e édition de l’Université d’Eté de la communication pour le développement durable les 22 et 23 août à Bordeaux

 

Edit du 17 Avril : il est intéressant de comparer ces réflexions avec celles de l’équipe de Com On Light (agence conseil en communication responsable et développement durable), qui partage à peu près mon point de vue… mais est un peu plus sévère (une fois n’est pas coutume!) > La communication responsable fait parler d’elle… avec plus ou moins de bonheur

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn1Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone