bddp4

Webrevue #02

« Dans les publicités, qu’est ce que les détergents lavent le mieux ? Le blanc, les couleurs, ou les cerveaux ? Il n’y a rien de mauvais avec la publicité, tant qu’elle est bonne. »

Self-promotion de BDDP&Fils à méditer.

Voici la 2ème webrevue de Com&Greenwashing, une quinzaine de jours avant Noël et la fin de l’année!

RSE

– D’abord, Le Nouvel Economiste fait une analyse très complète sur la mise en place concrète de la RSE. A lire là: RSE – Passage à l’acte. Et les agences de com’ semblent commencer également à vouloir avancer sur le sujet. En témoigne Solange qui raconte dans son blog VedaCom son entretien dans une agence de com’ parisienne pour un « poste » de Consultant RSE senior.  Mais le résultat est finalement assez désopilant. A lire absolument: Consultante éditoriale RSE senior… attention les agences se mettent à recruter !

– Chez PPR, on a évalué le coût de l’impact environnemental pour la marque Puma: 145 millions d’euros. Un  2ème compte de résultat environnemental sera publié en 2015, cette fois pour l’ensemble de ses 16 marques. Article à lire dans Novethic:  PPR s’engage à un compte de résultat environnemental d’ici 2015.

Publicité & greenwashing

– Je ne crois pas avoir déjà évoqué ici le fameux bouchon vert de Volvic, qui fait croire aux Français qu’ils vont enfin pouvoir acheter de l’eau minérale sans culpabiliser. Il y a pourtant beaucoup à dire! Tandis que cet été l’OIP n’avait laissé aucun doute sur la supercherie de cette campagne de com’ (lire ici), l’émission Le Blogueur sur Arte revenait sur le sujet ce mois-ci: La grande mascarade verte de l’eau minérale. Volvic devrait d’ailleurs faire attention à ses fesses, deux embouteilleurs américains ont été condamnés pour greenwashing (lire ici). Mais condamnés à quoi, nous ne le saurons pas. Certainement à rien.

– Toujours dans l’eau, ou presque: le PQ jetable dans vos toilettes.  Certainement l’invention la plus navrante de ces dernières années. A lire dans Consommer durable:  Un tube de rouleau de PQ révolutionnaire…

– Encore dans l’eau: les usines de dessalement jouent aussi avec le feu. A lire dans cet article concis mais efficace.

– On revient aux boissons, avec cette fois Coca-Cola qui imaginait protéger la banquise en collant des ours blancs sur ses canettes et en versant une belle somme au WWF. Il semble que l’idée de la canette blanche n’aie pas plus aux consommateurs de Coca!

– Cette fois on s’éloigne de l’eau avec le groupe papetier Asia pulp&Paper accusé de greenwashing par la coalition d’ONG Eyes on the Forest et Greenpeace. Novethic en parlait en Février dernier, l’OIP donne également son avis ici.

– Avec Pampers, 1 like = 1 vaccin contre le tétanos. Jusque là c’était 1 paquet de couches = 1 vaccin, mais cette année, Pampers se digitalise et les mamans blogueuses sont bien sûr mises à contribution pour faire passer le mot:  « Ensemble continuons à faire reculer le tétanos du nourrisson, 1 like=1 vaccin! ».  Pas d’article à lire sur ce sujet, mais je tenais à faire savoir que je ne like pas du tout cette campagne de marketing humanitaire qui me met très mal à l’aise!

– Et surtout, n’oubliez pas de donner votre avis sur les nouvelles publicités épinglées par l’OIP: Yves Rocher n°1 en DD, Système U et agriconfiance, Daunature et la planète, Schiever développe durable, Basf écologique et économique et « Le béton naturellement ». Par là!

Etudes

– L’enquête de Nielsen sur le moral des consommateurs dans le monde montre que les français sont inquiets et n’ont plus confiance. la France enregistre le plus fort recul et atteint son score le plus bas depuis la création de l’indice début La confiance des consommateurs est en berne. Lire les résultats de l’étude (en anglais!): ici.

– L’Observatoire du Développement Durable (par l’Ifop) révèle le palmarès les six entreprises perçues comme le plus engagées en matière de développement durable:  McDonald’s, Auchan, Intermarché, Crédit Mutuel, PSA Peugeot Citroën et Microsoft. Donc au menu le géant du fast-food, de la grande distribution et deux marques d’un constructeur automobile. Ce n’est pas sans rappeler le classement d’Interband, dans lequel Toyota se retrouvait « Best Global Green Brand ».

– Enfin, la troisième édition de l’Observatoire du commerce indépendant et BVA est moins inquiétante:  les Français sont de plus en plus locavores. Le locavorisme : une opportunité pour le commerce indépendant.

Pas glop (pas très éco-responsable)

– Google réduit ses dépenses avec la fermeture d’un projet de recherche sur les énergies renouvelables. A lire dans Terra Eco.

– Une enquête sur la distribution de prospectus dans Basta, conclusion: un secteur qui allie régressions sociales et aberration écologique. Ici: Bienvenue dans le monde merveilleux du prospectus publicitaire.

– Reportage chez des sous-traitants chinois d’Apple,  Steve Jobs est certes devenu un fantôme mais il faudra encore de longues années avant qu’Apple ne joue la transparence sur la fabrication de ses produits!

Transports

Cityzen Mobility lance le concept du taxi partagé. Bah mince alors, moi je pensais que ça existait déjà! Article dans E-Marketing.

Eco-event

Un état des lieux des éco-event dans Le nouvel Economiste sur les éco-events, encore une fois le dossier est super complet: Evénementiel & tourisme d’affaires – Développement durable

 

Alors, quel est votre avis? Qu’est-ce que lavent le mieux les détergents dans les pubs?  Je serais tentée de dire que cela dépend de la composition du détergent ET de la pub.


email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone