biocoop-na-rien-cacher

Webrevue #01

La version 2.0 de Com&Greenwashing se contentait d’une page qui recensait quelques articles mais l’intéret d’une webrevue c’est d’être actuelle. Alors voici la première revue du web digne de ce nom!

D’abord, côté RSE et environnement:

– Dans le cadre de la Global Conference qui s’est tenue les 26, 27 et 28 septembre derniers à Evian, Terra Nova et les Ateliers de la Terre ont formulé une série de propositions destinées à faire évoluer la gouvernance des entreprises se situant dans une démarche de changement. Synthèse et note intégrale

– La nouvelle de la semaine, l’obligation de reporting RSE est reportée à 1 an (article 225 de la loi Grenelle 2). Article à lire dans ActuEnvironnemnt

– Du côté des reportings extra-financiers des groupes du CAC 40, le baromètre de l’agence Capitalcom vient de publier son 4ème baromètre annuel sur la RSE, qui annonce plus d’informations et de transparence. A lire dans Sequovia et Novethic.

– Le nouveau scénario négaWatt 2011 a été rendu public le 29 septembre à Paris, devant près de 600 auditeurs et 55 journalistes. Ce nouveau scénario sur l’avenir énergétique de la France a plusieurs objectifs :
1) montrer qu’une société dite « développée » peut subvenir à ses besoins en diminuant considérablement l’utilisation d’énergies fossiles et nucléaire ;
2) proposer des mesures concrètes permettant une réelle transition énergétique ;
3) apporter une contribution technique au débat sur la politique énergétique de la France .
Scénario négaWatt 2011

Du côté de la pub:

Le CSA a décidé de faire appliquer la loi: le 1er Janvier 2012 le volume du son de tous les programmes télé (publicité comprise, mais avec une marge de tolérance jusqu’en 2013) et de toutes les chaînes sera uniforme. Le CSA s’est en effet doté d’outils de mesure fiables qui lui permettront d’exercer un contrôle sur la compression numérique, qui est à l’origine de cette impression de volume de son inégal disparate. Lire dans UFC Que choisir

– 84 % des Français doutent de leur confiance auprès des marques. L’étude de l’Ifop menée pour la plateforme Citizencar  rejoint celle de TNS Sofres et Australie (Publicité et Société 2011: Décrochages). Conséquence directe, ils se tournent vers la consommation collaborative. Cette tendance n’a pas échappé à certaines marques qui s’emparent du phénomène comme comme BHV. Je vous invite à visiter le portail français de la consommation collaborative qui référence les pratiques de la conso collaborative en France et ailleurs.

– La campagne Biocoop fait débat: sexisme ou pas sexisme? A lire sur le blog de Adwiser.

Côté greenwashing, toujours beaucoup de choses à dire:

– Novethic a consacré un article au sujet de l’ARPP intitulé Publicité: faut-il réformer l’ARPP? 

– Plusieurs cas de greenwashing, démarrons par le secteur du transport:

• « Stop pedaling… Start driving ». Aux Etats-Unis GM invitait les étudiants à abandonner le vélo pour une voiture.

• En France on atteint tout de même pas ce manque de subtilité mais ça frôle tout de même le ridicule. La Poste a lancé un timbre « vert »: l’idée est d’acheminer le courrier non plus en 24h mais en 48h… non plus en avion mais en… camion. Un petit partenariat avec la SNCF n’aurait pas fait de mal. Ah mais j’oubliais, la SNCF a déjà du mal à gérer toutes les lignes actuelles! Article à lire dans Terra Eco.

• De son côté Air France a testé un vol commercial avec du bio-carburant (entre Toulouse et Paris). Ce vol a permis de réduire de 50% le nombre de CO2 par passager par rapport à un vol traditionnel. Mais Terra Eco, encore une fois, s’interroge sur la performance de cette initiative qui pourrait être annulée par la hausse prévue du trafic aérien. Pour Le Point, « ces petits gains ajoutés ont permis de sauver 20 kg de carburant sur Toulouse-Paris, ce qui représente des millions de tonnes à la fin de l’année pour la compagnie aérienne ».

Dans l’alimentaire, on s’amuse aussi :

• Avec Exigence, les chiens et les chats ont accès à une alimentation répondant à tous leurs besoins pour une relation de complicité prolongée. La signature ne manque pas d’ambition: « Nutrition responsable. Relation durable. » Un spot TV tourne en ce moment sur les écrans, vous devriez tomber dessus. Au cas où, la marque (Néodis) a pensé à créer un site Internet dédié: www.exigence-nutrition.fr Je n’ai pas d’animal de compagnie, je n’aurai donc pas d’avis à donner mais ce qui est sûr c’est qu’ils sont très transparents sur la production du film tv!

En informatique et IT:

– L’homme qui a révolutionné l’industrie numérique est décédé. Mais l’empreinte écologique d’une société telle que celle de Steve Jobs est très importante. Apple, après avoir été épinglée par Greenpeace en 2007, avait lancé en grande fanfare un plan de communication qui montrait son engagement et sa volonté de faire des efforts. Alors, réel engagement ou marketing? Faites-vous votre idée en lisant les articles de Green et vert et de Green-it.

– Le premier datacenter zéro émission vient de s’installer en Islande. Le lieu n’a pas été choisi par hasard, puisque les serveurs sont refroidis grâce à l’air glacé islandais. Lire dans Reuteurs

Enfin, quelques initiatives pour faciliter la consommation responsable et les professionnels :

– Les Pages Jaunes fait la promotion des entreprises éco-responsables en marquant d’une feuille verte les professionnels actifs sur les plans sociaux et environnementaux. L’initiative semble sérieuse car l’entreprise, pour être référencée, doit soit être titulaire d’un des labels, certifications ou marquages sélectionnés par un comité d’experts indépendants* soit préciser son engagement en décrivant les actions éco-responsables significatives qu’elle met en œuvre , cette déclaration étant modérée par les Pages Jaunes selon une charte établie avec les experts
Entretien avec Julien Ampollini, directeur de la stratégie du groupe.

*Sylvain LAMBERT, dirige le conseil en développement durable de PwC. Tristan LECOMTE, Fondateur d’AlterEco et Président-fondateur de PURE Projet. Elisabeth LAVILLE, dirigeante et fondatrice du cabinet UTOPIES.

– Un superbe exemple qui montre que 1) la solution pour éviter les problèmes rencontrés avec les fournisseurs chinois est très simple, 2) les industriels qui restent en France ne font pas ce choix pour le plaisir d’y créer des emplois. Le fondateur de Qooq relocalise la fabrication de ses tablettes en France, et en plus il fait des économies. Lire l’article du Figaro

– A l’image d’Ikéa, la marque Patagonia incite ses clients à acheter moins. Lire l’article dans Mes courses pour la planète.

– Enfin, le WWF et l’association Yamana, en partenariat avec le cabinet EVEA et des professionnels de la filière textile viennent de publier le guide « Eco-conception des produits textiles-habillement ». Conçu comme un outil pédagogique, le guide décortique chacune des étapes du cycle de vie des produits textiles en éclairant les enjeux environnementaux et sociaux.

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone