Un week-end en parking!

Vous faites quoi les 17 et 18 Septembre? Après la rentrée, on aurait bien envie d’aller parfaire notre bronzage. Et s’il fait un temps pourri (plutôt 90% de chance pour que ce soit le cas)? Week-end en montagne? Week-end en famille chez papi et mamie? Week-end en thalasso, en gîte, en amoureux,  en péniche? Cette année testez plutôt  le week-end en parking!
Voilà une initiative venue d’Outre-Mer pour le moins inattendue, à la fois ludique, symbolique… et gratuite: le PARK(ing) Day. Partant de l’idée que plus de 70% de l’espace urbain de la plupart des villes est dédié aux véhicules privés, le concept est d’utiliser cet espace bétonné pour en faire temporairement des espaces humains… pour les hommes.
Plus concrètement qu’est-ce que ça donne? Les places de parking deviennent des espaces végétalisés, accueillant, conviviaux et ludiques, se transformant en de véritables lieux de rencontres: petits jardins, terrasses, potages, aires de jeux, pièces de théatre… tout est imaginable!
 Ça peut paraître tordu ou difficile à mettre en place mais finalement ça me fait beaucoup penser à la fête de la musique: culture, convivialité, appropriation de l’espace urbain. « Chaque initiative se doit, de façon originale, d’explorer des manques identifiés d’une aire urbaine en terme social, culturel ou écologique ; absence d’espaces verts, dangerosité d’un croisement pour les piétons, manque de services pour les sans-abris, absence de manifestations culturelles en plein-air… ou simplement un espace pour s’asseoir et se reposer quelques instants« .
L’idée débarque donc des Etats-Unis (San Francisco) où depuis 5 ans le collectif REBAR, mouvement entre art et activisme, appelle chaque année vers une ville plus agréable et plus durable. Le concept s’est propagé un peu partout dans le monde et en 2010 il arrive en France orchestré par  Dédale qui heureusement n’a pas francisé le nom: la fête de la place de stationnement ou encore la fête du trottoir (…!).
Par contre le collectif a eu la bonne idée de transposer le Park(ing) Day français dans le cadre du projet SmartCity 2010 dédié aux nouvelles formes artistiques et nouveaux enjeux urbains.
L’appel est donc lancé les 17 et 18 septembre prochains à Paris, dans les villes de France et partout dans le monde: investissez une place de parking (pensez à payer le stationnement pour la journée!) et aménagez-la en un lieu vert (et ouvert), convivial et artistique si vous avez la fibre. Avis aux  opportunistes qui y verraient un moyen de jouer au marchand de babioles ou de sandwiches: il est demandé aux participants de respecter le caractère non-lucratif…

A l’heure du web 2.0, on espère un rassemblement important! Et vous, vous avez déjà une idée de ce que vous allez faire de votre place de parking?

Plus d’infos sur PARK(ing) Day.com
Télécharger le manifeste,le manuel et le communiqué de presse

Plus de 70% de l’espace urbain de la plupart des villes est dédié aux véhicules privés, alors que seule
une petite portion de cet espace est allouée à des espaces publics pour l’homme.
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone