Test pour les toulousains: produire de l’énergie en marchant

Êtes-vous une bête nocturne, ou ce qu’on appelle plus communément un/une clubber? Plus mémère plantoufarde (mais attention, je suis une ex habituée des boites de nuit, me croyant VIP parce que les videurs ou les patrons me tapaient la bise et m’offraient des verres), j’ai tout de même entendu parler d’une initiative assez sympa débarquée l’an dernier tout droit de Rotterdam: le Sustainable dance floor. Le principe est simple: la piste de danse récupère l’énergie des danseurs et la transforme en électricité, notamment pour alimenter les spots du club et le matériel du DJ. Il faut danser…ou sauter, sinon plus la musique s’arrête, et les lumières aussi.

Le concept semble bien s’exporter mais pas encore en France… sauf à Toulouse. L’adjoint au maire et chargé du développement durable, Alexandre Marciel, s’est intéressé au procédé et propose aux habitants de la ville de le tester à l’entrée du cercle Duranti, dans le centre ville de Toulouse. Les clubbers sont alors les marcheurs et la piste de danse est remplacée par le trottoir, équipé de micro-capteurs chargés de recueillir l’énergie des marcheurs servant à allumer un réverbère. Une première mondiale! Il est vrai que l’idée est tentante: en traversant un passage clouté, un piéton produit assez d’énergie pour alimenter un réverbère éclairant la chaussée
Mais que penser de ce test, qui va durer deux semaines? La ville rose compte-t-elle investir pour munir plusieurs rues de ces capteurs? La facture risque d’être salée! Autre question, plus problématique: une ville a-t-elle le droit de revendre l’énergie humaine récupérée gratuitement?
La compagnie quant à elle n’a pas à se poser ce genre de question et envisage d’équiper de cette manière gares, aéroports, centres commerciaux…
Il faut savoir que la récupération d’énergie des vibrations produites par le trafic routier ou ferroviaire a déjà été étudiée et des nanogénérateurs capables de tirer (un peu) d’énergie du bruit ambiant existent à l’état de prototype. Une multitude de gisements d’énergie nous entourent…
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone