"Influence moi si tu peux" ou Comment nous aborder, les blogueurs

Les blogueurs sont des influenceurs. On partage nos passions, nos coups de cœur, nos déceptions… nous avons le pouvoir de créer un buzz en un rien de temps, positif ou négatif. Les marques le savent maintenant, il faut considérer les blogueurs comme des prescripteurs, un peu comme les journalistes. Mais elles ne savent pas encore utiliser correctement ce formidable outil de communication, très souvent car elles ne savent pas comment nous aborder. Je reçois régulièrement des demandes de faire la promotion de tel ou tel produit. Souvent c’est complètement impersonnel, un email balancé dans la masse, quelquefois c’est un peu plus personnalisé mais très maladroit. Si vous me suivez depuis un bout de temps vous vous souviendrez peut-être de l’article « Plouf le pouf » dans lequel j’aborde rapidement ce sujet! (C’est marrant j’ai l’impression d’avoir écrit cet article il y a des mois alors qu’il date du mois de Février!)

Certains blogueurs écrivent ainsi des articles sponsorisés, tout comme le font certains journalistes.
Depuis deux ou trois ans, des agences profitent de nouvel outil pour se spécialiser dans les campagnes relayées par les blogueurs. Ce sont d’ailleurs plus de régies que des agences de com’. Je citerai par exemple, car j’ai eu l’occasion de rencontrer certains membres de l’équipe, Ebuzzing, qui a connu une réussite fulgurante: en 2 ans, 600 annonceurs sont passés par eux, avec un réseau de 7000 blogueurs.
NoSite, une agence créée tout récemment par Thomas Clément a interrogé des influenceurs digitaux français (blogueurs, facebookeurs, twitteurs…) sur leurs relations avec les marques, dont  Anne, de Pupilles et papilles, qui était intervenue dans un de mes cours de médias et vit aujourd’hui des revenus publicitaires de son blog. Il en a fait un montage composé de témoignages très brefs de ces influenceurs finalement très différents les uns des autres: les blogueurs ne forment pas une communauté mais des milliers de communautés, et les marques doivent s’adapter à chaque type de communauté. De quoi faire parler de la nouvelle agence, spécialisée en RP online!

Si vous comprenez l’anglais, je vous suggère également cette vidéo, publiée sur le blog de Michèle Sullivan:

email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone