Changement d’heure: le jeu en vaut-il la chandelle?

Vous vous sentez un peu fatigué aujourd’hui non? Vous avez l’impression d’être en retard dans ce que vous faites? Tant mieux, c’est que vous n’avez pas oublié de changer d’heure!
Le changement d’heure, c’est plus de 90 ans de débats: économies d’énergie, troubles du rythme biologique, impact sur la sécurité routière et l’économie… Les avantages et les inconvénients du passage à l’horaire font débat depuis 1916.
Adopté une première fois en France en 1916, l’horaire d’été suscitait déjà la polémique entre partisans « du devoir impérieux de ne négliger aucune source d’économie » en temps de guerre et les opposants à « une mesure aussi grave qui jetterait un trouble dans la vie nationale… pour un bénéfice reposant sur des données assez incertaines.« 

Trente ans après sa réadoption, les arguments se sont affinés mais restent les mêmes et les Français semblent toujours aussi divisés sur le sujet.

L’heure d’été a été instituée en France en 1975 suite au choc pétrolier de 1974 avec l’objectif d’effectuer des économies d’énergie en réduisant les besoins d’éclairage. Il s’agit principalement de faire correspondre au mieux les heures d’activités avec les heures d’ensoleillement pour limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.
Pour l’ADEME, c’est certain : le changement d’heure permet de réaliser de substantielles économies d’énergies. D’après l’étude commandée à Energies Demain par l’ADEME, « le gain sur l’éclairage obtenu grâce au changement d’heure est de l’ordre de 440 GWh, soit l’équivalent de la consommation en éclairage d’environ 800 000 ménages ».
En plus d’être efficace en termes d’économies d’énergies, le changement d’heure serait aussi utile en termes de limitation des émissions de CO2. La production d’électricité faisant appel en partie des technologies émettrices de carbone (100g CO²/1KWh), c’est 44 000 tonnes de CO² qui sont ainsi économisées chaque année.
Energies Demain et l’ADEME estiment qu’en 2030, en raison du développement de tehcnologies d’éclairage toujours plus performantes, le gain obtenu sur l’éclairage grâce au changement d’heure devrait être de l’odre de 340 GWh.
Cependant l’environnement n’est pas le seul en prendre en compte! Les impacts sur la santé de l’homme ET de l’animal (les vaches, par exemple, rendent moins de lait) tels que le stress, la fatigue, les troubles de l’humeur ne sont pas à oublier.
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone