Certains pensent déjà à "L’après greenwashing"

Après les bancs de Sciences Po Paris lors du grand débat « Urgence sociale, urgence environnementale : faut-il choisir ? » avec Jean-Marc Jancovici et Jean-Marc Borello (podcast sur Radio Ethic, compte-rendu de Anne Serra), j’ai testé les bancs de la Sorbonne avec le débat organisé par l’association de la Sorbonne « Penser l’après greenwashing ». Alors certes, il n’y avait pas l’accent de Jean-Marc Borello pour me rappeler mon doux pays mais la salle était plus intimiste. Venant de terminer l’ouvrage de T. Libaert « Communication et environnement, le pacte impossible », j’ai pu suivre ce débat la tête remplie de nouvelles idées!

Jacques-Olivier Barthes (dir. de la Communication du WWF-France et porte parole de l’Observatoire Indépendant de la Publicité), Laurent Terrisse (Président de l’agence LIMITE et co-fondateur du Collectif des pulicitaires éco-socio-innovants) , Coralie Savin, dir. associée d’Euro RSCG&CO), Christine Shmitte Prouin (responsable développement durable de la Française des Jeux) et Stéphane Rozès (Président de Cap et enseignant à HEC et Sciences-po) ont échangé leurs points de vue sur la communication et l’environnement avec pour thème central « Penser l’après greenwashing ». Attention, ne vous y méprenez pas, ce titre n’annonce pas la fin du greenwashing!
Plusieurs questions ont été abordées: Où en est-on des relations entre communication et environnement ? Quelles en sont les tendances ? Qu’est on en droit d’attendre des marques en matière de développement durable? Les marques sont-elles sur le point de s’imposer comme des interlocuteurs indispensables en matière d’environnement, au même titre que les pouvoirs publics? Qu’en est il des attentes du consommateur, du prosumer ? Où place t’il l’engagement de l’entreprise dans ses critères d’achat ? Quid du point de vue des associations, des ONG quant à la communication responsable ? Quelle avenir pour les partenariats entreprises-secteur non-marchand ?

Je n’ai malheureusement pas pu rester bien longtemps, mais les tweets m’ont permis de suivre à distance la 2nde partie:

RomainBishop Romain Levesque
« Les points de ventes qui créent de la valeur sont ceux où on ne forme pas à vendre mais à faire revenir les individus » S.Rozès #commenv
NTenad Nicolas Tenad
Rozès : arrive l’aire de la conversation des marques, qui doivent donc se découvrir au public et être plus exigeantes avec elles #commenv
RomainBishop Romain Levesque
Ca commence à s’énerver. J-O Barthès de @WWFFrance attaque Euro RSCG C&O sur la pub AREVA #CommEnv
RomainBishop Romain Levesque
Pour sortir du #greenwashing Il faut aussi former les Créatifs et les étudiants d’école de Commerce à la déontologie J-O Barthès #commenv
xavierg_ Xavier Gay
L. Terrisse en mode prospectif en réponse à la question « la pub traditionnelle est-elle morte ? ». Ça parle (enfin) un peu du web #commenv
xavierg_ Xavier Gay
L. Terrisse : En tant que publicitaire, je pense que la multiplication des espaces pub est nuisible ! #commenv
NTenad Nicolas Tenad
L. Terrisse : il faut diminuer le niveau global de production publicitaire qui noie les messages et ne favorise pas la profession #commenv

etc… il serait peut-être plus simple de suivre le débat en vidéo? C’est prévu, je vous fait signe dès qu’elle est disponible!

Edit 20 Juin 2011

Comme promis voici une vidéo, malheureusement la qualité du son ne vous permettra de suivre correctement le débat. Si vous en avez le courage, vous trouverez sur ce lien l’ensemble des vidéos des interventions.
email
Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on TumblrBuffer this pagePrint this pageEmail this to someone